La Dépêche du Midi corrige son article à la demande de HR France

HonestReporting Success

C’est une nouvelle Victoire pour HonestReporting France dans son combat pour une meilleure couverture médiatique d’Israël : la Dépêche du Midi a corrigé son article, même si la démarche a été longue…

Pour rappel, suite à l’attentat du 8 janvier 2017 à Jérusalem, le quotidien régional a publié un article dans lequel le bilan humain de la vague d’attentats qui touche Israël depuis octobre 2015 laissait penser que les terroristes palestiniens étaient des victimes innocentes.

Voici la formulation originale à laquelle nous nous sommes attaqués :

la-depeche

Nous avons donc immédiatement envoyé le message suivant à la Dépêche du Midi :

Bonjour,
Dans votre article sur l’attentat d’hier à Jérusalem, vous écrivez que :

“Il s’agit de l’une des attaques les plus meurtrières depuis le début d’une vague de violence entre Israéliens et Palestiniens à l’automne 2015. Vague qui a coûté la vie à 247 Palestiniens, 40 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Érythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015.”

Cela laisse penser que les 247 Palestiniens sont des victimes alors que l’écrasante majorité d’entre eux sont des assaillants qui ont perpétré ou tenté de de perpétrer des attaques contre des Israéliens. La personne de nationalité soudanaise était aussi un assaillant.

Merci de bien vouloir corriger cette imprécision.

Ce à quoi l’équipe du journal nous a répondu :

Bonjour, Nous avons fait remonter votre remarque à la direction. L’équipe de ladepeche.fr

Et voici la version “corrigée” du paragraphe incriminé :

la-depeche-2

Écrire que la vague de violence a “coûté la vie à 292 personnes” sans établir de distinction entre assaillant et victime, c’est faire preuve d’un manque de sérieux journalistique. Voici le message que nous avons envoyé à la rédaction de la Dépêche du Midi après avoir lu la nouvelle version de leur article :

Bonsoir,
Je vois que votre article a en effet été modifié. Toutefois, cette nouvelle version est bien pire que la première…

“Vague (de violence) qui a coûté la vie à 292 personnes depuis le 1er octobre 2015.”

Cette formulation laisse penser que toutes ces personnes sont des victimes, sans préciser que ce sont des Palestiniens qui ont mené les attaques. Je suis désolé mais cela n’est pas du journalisme sérieux. Vous ne rapportez pas les faits de manière précise.

Le journal à alors modifié une deuxième fois son article :

la-depeche-3

Si la Dépêche du Midi est incapable d’établir une distinction entre les terroristes tués en perpétrant ou en tentant de perpétrer un attentat et leurs victimes dans le bilan humain, alors il vaut mieux ne pas l’évoquer du tout, et c’est ce qui a finalement été fait.

Nous entendons rendre les journalistes français responsables de leurs propos, et peu importe le temps que cela prendra.

Nous remercions l’équipe de la Dépêche du Midi d’avoir si vite accédé à notre demande.
hr-france-signup-button

Top
Read previous post:
IDNS-woman-mobile-colorized-770x400
Columnist Fired For Lauding Jerusalem Truck Terror

Today's Top Stories 1. A Belgian newspaper fired a columnist who took to social media to laud the Palestinian terror...

Close