Quand l’AFP atténue la collaboration du Grand Mufti de Jérusalem avec Hitler

La mauvaise foi n’a vraiment pas de limite à l’AFP…

Dans une dépêche publiée aujourd’hui au sujet de la décision de faire interdire une rue Yasser Arafat dans une localité arabe d’Israël, l’AFP a repris une citation du Premier ministre Benjamin Netanyahou et s’est permise de faire quelques commentaires pour le moins… surprenants :

Accusé par les Israéliens d’avoir conclu une alliance avec l’Allemagne nazie…

Comme nous le savons, selon la logique de l’AFP, des accusations, si elles sont formulées par Israël, ne sont pas pas vraiment fondées ou crédibles. 

Donc servons-nous des images d’époque pour savoir si le grand mufti Amin al-Husseini a réellement “conclu une alliance avec l’Allemagne nazie.”

1ère Preuve :

Le grand mufti de Jérusalem Amin al-Husseini rencontre Hitler

2ème Preuve :

Le grand mufti de Jérusalem Amin al-Husseini rencontre le chef de la SS, Heinrich Himmler

3ème Preuve :

Le grand mufti de Jérusalem Amin al-Husseini passe en revue des volontaires musulmans bosniaques de la Waffen-SS et leur fait le salut Nazi

4ème Preuve :

Le grand mufti de Jérusalem Amin Al-Husseini rencontre des volontaires musulmans de la Légion azerbaïdjanaise à l’inauguration de l’Institut Islamique Central de Berlin le 18 décembre 1942, jour de l’Aïd al-Adh

5ème Preuve :

Le grand mufti de Jérusalem Amin al-Husseini passe en revue des volontaires musulmans bosniaques de la Waffen-SS

6ème Preuve

Des soldats musulmans lisent le pamphlet du grand mufti de Jérusalem Amin al-Husseini “L’Islam et le Judaïsme”

De plus, notons qu’après la guerre les autorités Britanniques ont recherché le grand mufti Amin al-Husseini pour collaboration et les autorités Yougoslaves l’ont pour leur part recherché pour crime de guerre.

La collaboration du grand mufti de Jérusalem avec l’Allemagne nazie n’est pas une accusation uniquement israélienne. Il s’agit d’un fait historique avéré.

Top